Maison Connectée
Tout sur les technologies qui modifient l'habitat

Comment sécuriser vos objets connectés et appareils intelligents

2018 a été l’année de l’avènement des gadgets connectés à l’IdO ou en anglais IoT pour Internet of Things. Tous les principaux acteurs, comme Google, Apple, Microsoft et bien d’autres,investissent massivement dans la technologie de l’IdO. L’IdO est largement considéré comme le mouvement de la prochaine vague dans la technologie.

Mais comme pour toute nouvelle tendance, il y a encore quelques bugs à résoudre. Pour ceux d’entre vous qui commencent à peine à explorer les applications pratiques des dispositifs connectés, il faut être conscient des problèmes de sécurité de l’IdO. Voici comment les résoudre !

Quels sont les risques inhérents à la sécurité ?

objet-connecte-securiteChauffer votre maison, contrôler les lumières, allumer le four et mettre en marche votre machine à laver peut se faire à distance depuis votre téléphone ou votre ordinateur lorsque vous n’êtes pas là.

C’est ce que l’on appelle l’Internet des objets et il connaît une croissance rapide, stimulé par une culture qui exige une connectivité numérique et des dispositifs intelligents qui peuvent être appliqués à tous les domaines de la vie.

Bien que ce niveau de connectivité soit élevé, il y a quelques inconvénients majeurs dont vous devez être conscient. Sans une gestion et une sécurité adéquates, votre maison intelligente pleine d’appareils IoT connectés peut devenir un véritable cauchemar si elle est la cible de pirates informatiques.

Le fait d’avoir beaucoup d’entreprises profondément impliquées dans la technologie de l’IdO pose aussi des problèmes. Actuellement, il y a une lutte pour la domination entre les grandes entreprises sur ce terrain et pendant que leur bataille fait rage, les petits fabricants créent simultanément leurs propres protocoles IdO. Une variété très grande implique aussi plusieurs systèmes différents à sécuriser !

Beaucoup de gens ne réalisent pas à quel point ils peuvent être vulnérables lorsqu’ils tirent le meilleur parti de l’IdO.

Il existe plusieurs risques pour la sécurité et la vie privée qui constituent une menace sérieuse. Tout appareil qui partage un réseau sans fil est intrinsèquement exposé à un risque d’atteinte à la sécurité. Lorsque quelqu’un accède à vos périphériques intelligents, il peut récupérer vos données et les manipuler. Avec certains appareils électroménagers intelligents, comme les caméras et les fours, c’est carrément dangereux. Heureusement, il existe de nombreuses mesures de sécurité que vous pouvez prendre pour sécuriser vos appareils IdO.

Comment sécuriser vos objets connectés ?

Sécuriser vos objets connectés est essentiel à la protection de votre vie privée mais aussi pour éviter que des personnes puissent contrôler ces appareils à votre insu.

1-. Achetez uniquement des appareils de marques reconnues

Aller acheter des caméras vendues par une personne étant dans le fin fond de la Chine n’est surement pas une bonne idée. Personne ne sait ce qu’il peut y avoir dans l’objet que vous achetez ni les ports ouverts qui peuvent être mis à profit par des personnes malveillantes.

2-. Sécurisez votre modem-routeur

Votre routeur est la  » porte d’entrée  » de votre maison intelligente. Tout comme votre porte d’entrée physique, la porte d’entrée de votre routeur doit être sécurisée par des serrures solides. On ne sait jamais qui va venir frapper.

Une maison intelligente sécurisée commence donc par votre routeur. C’est le hub qui connecte tous vos appareils à l’IdO et leur permet de fonctionner. La plupart des gens utilisent le modem-routeur que leur FAI (fournisseur d’accès Internet) leur a fourni, cependant, il est toujours préférable d’investir dans un routeur qui soit meilleur et qui offre un plus haut degré de sécurité. Il est dommage qu’Apple ait cessé de vendre ses AirPort.

3-. Créer un réseau secondaire ou invité

Vous pouvez créer plusieurs réseaux sur votre routeur Wi-Fi. Ceci est surtout utilisé pour créer des réseaux pour les enfants avec des contrôles parentaux ou des réseaux d’invités pour les visiteurs. Vous pouvez créer un réseau supplémentaire qui ne sert qu’à connecter les objets connectés. De cette façon, vous empêchez les pirates d’accéder à des données sensibles, à des fichiers partagés et à d’autres éléments de vos autres appareils s’ils violent votre réseau.

La création d’un réseau secondaire et tertiaire est facile, et la plupart des routeurs vous permettent de le faire via une interface graphique conviviale.

4-. Vérifiez les paramètres de vos objets connectés et tenez-les à jour

Votre appareil IdO est probablement livré avec des paramètres de sécurité par défaut et vous pouvez envisager de les modifier. Tous les fabricants n’ont pas vos meilleurs intérêts à l’esprit et les réglages par défaut peuvent leur être plus avantageux que vous.

De plus, vérifiez que vous n’avez pas activé des fonctions dont vous n’avez pas besoin. Par exemple, l’accès à distance et l’accès au microphone peuvent ne pas être nécessaires, mais l’accès au réseau le sera. Cela dépend de l’appareil et de son utilisation.

Évitez de remettre à plus tard les mises à jour logicielles, car il s’agit souvent de correctifs pour les vulnérabilités de sécurité. De nombreux appareils IoT vous avertiront lorsqu’une mise à jour est disponible, mais il est recommandé de vérifier régulièrement les sites Web des fabricants.

Certains appareils sont assez inoffensifs utilisés seuls. Cependant, avec un appareil qui a une ligne directe vers votre iPhone ou un assistant numérique comme Alexa, les valeurs par défaut peuvent constituer une menace sérieuse pour votre sécurité.

5-. Protection par mot de passe

N’utilisez jamais un appareil IdO avec un mot de passe par défaut ? Changez-le !

Tous les réseaux de votre routeur Wi-Fi doivent être sécurisés par une méthode de cryptage forte et un mot de passe robuste. Pour les routeurs, la méthode de cryptage standard et la plus sûre est appelée WPA2. Ceci devrait toujours être utilisé, même pour les réseaux invités.

Pour les mots de passe, évitez les choses courantes et faciles à deviner. Un mot de passe fort est composé de lettres, de chiffres et de symboles, et chaque réseau doit en avoir un unique. Vous pouvez utiliser un gestionnaire de mots de passe pour vous aider à les mémoriser tous. N’utilisez jamais le nom d’utilisateur et le mot de passe par défaut de votre routeur.

Vous devez changer le nom d’utilisateur et le mot de passe par défaut pour tous les gadgets qui le permettent.

6-. Activer l’authentification à deux facteurs

Si l’un de vos périphériques offre une authentification à deux facteurs, utilisez-le. L’authentification à deux facteurs est une couche de sécurité supplémentaire sur le mot de passe d’un dispositif qui nécessite une authentification secondaire – un code unique envoyé par courriel ou par SMS – avant que l’accès soit accordé.

Lorsqu’elle est utilisée correctement, l’authentification à deux facteurs peut empêcher les méchants d’accéder à vos comptes et de prendre le contrôle de vos appareils IdO.

7-. Désactiver les fonctions UPnP

Les appareils IdO ont tendance à être dotés de fonctions UPnP (Universal Plug in and Play), ce qui permet à différents appareils de se trouver et de se connecter les uns aux autres. Bien que cela soit pratique et élimine le besoin de configurer chaque périphérique individuellement, les protocoles s’appuient sur des réseaux locaux pour se connecter les uns aux autres et ceux-ci sont vulnérables aux attaques de tiers.
Lorsqu’une attaque se produit, UPnP permet d’accéder à plusieurs appareils en même temps. Il est bien plus sûr de le désactiver et de configurer vos appareils manuellement.

Conclusion

Personne ne va gérer la sécurité pour vous. Essayez d’avoir une longueur d’avance sur les attaquants et sécurisez votre réseau d’objets connectés. Sécuriser vos appareils n’est pas difficile et c’est quelque chose que vous devez absolument faire si vous voulez un réseau domestique intelligent complet.

En vous inspirant des conseils de sécurité ci-dessus et en limitant votre utilisation de la technologie du cloud, la plupart des périphériques IdO offrent un stockage en nuage gratuit qui, bien que tentant, peut être risqué en fonction des mesures de sécurité prises et des politiques de confidentialité des fabricants individuels, vous pouvez vous protéger des menaces posées par l’utilisation d’Internet des objets.

You might also like

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.